Retrouvez ici le communiqué de presse des députés de la majorité parlementaire concernant l’hébergement d’urgence dans les Hauts-de-Seine :

Situation de l’hébergement d’urgence dans le 92

Communiqué des Députés des Hauts-de-Seine

Nous, Députés des Hauts-de-Seine, sommes interpellés par de nombreux élus, associations et citoyens de notre département sur la fin de la prise en charge de l’hébergement d’urgence de plusieurs familles, certaines avec des enfants en bas âge.

Pleinement mobilisés, nous avons immédiatement pris contact avec la Préfecture des Hauts-de-Seine, la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL) d’Île-de-France ainsi que les Ministères compétents (Cohésion des Territoires, Solidarités & Santé, Intérieur) afin de comprendre les motifs ayant conduit à une telle situation, dans un contexte d’augmentation très forte et continue de nuitées hôtelières
pour l’accueil en urgence.

En effet, pour répondre à l’accroissement important de la demande, le nombre de chambre d’hôtels captées n’a cessé d’augmenter, : en 2015, 2 800 personnes étaient hébergées à l’hôtel, elles étaient 4 400 en janvier 2018, soit une augmentation de 57 %. Si le principe de
mise à l’abri n’est pas remis en cause, le dispositif de captation et de financements des nuitées hôtelières arrive aujourd’hui à saturation.
À l’issue de nos échanges, il nous a été indiqué que 100 familles sont, à ce jour, concernées par ce non renouvellement de la prise en charge en hébergement d’urgence. Il nous a été assuré qu’une appréciation des situations au cas par cas serait effectuée, dans le
respect de la dignité humaine et des obligations de l’État à offrir un hébergement aux personnes les plus vulnérables.
La Préfecture des Hauts-de-Seine s’est également engagée à surseoir sa décision au 25 juin concernant les familles dont les enfants sont scolarisés. Par ailleurs, seront privilégiés les ménages les plus vulnérables notamment les femmes enceintes ou avec de jeunes enfants,
les personnes handicapées, les familles avec enfants de moins de 3 ans ainsi que les personnes malades.

Nous restons tous, individuellement et collectivement, pleinement mobilisés afin qu’un accueil décent puisse être offert à toutes celles et ceux qui sont dans le besoin et qu’un dispositif d’hébergement adapté soit proposé à ces familles.

Gabriel ATTAL – Céline CALVEZ – Frédérique DUMAS – Isabelle FLORENNES – Christine HENNION – Laurianne ROSSI – Adrien TAQUET

 

vendredi 01 juin 2018

Fête des voisins 2018 article precedent Passage au printemps d’Issy article suivant
En Marche

Dernières actualités

Portrait en Der de Libé

Presse

[SNU] Semaine avec les 13 Ambassadeurs

Gouvernement

Intervention au lancement des rencontres du patrimoine de l’esclavage

Gouvernement

Commémorations à Vanves

Circonscription

Interview dans Le Figaro

Presse

Invité de BFM TV

Presse

[Matinale] Invité de RTL

Presse

Lancement de la campagne Colo 2019 dans le Gard

Gouvernement

Face aux lecteurs de Midi-Libre

Presse

En Charente avec Edouard Philippe pour les annonces sur le Permis de conduire

Gouvernement

[Matinale] Invité de LCI

Presse

[Interview] Dans Le Parisien Week-End

Presse

Débat à Strasbourg sur l’Europe avec mon homologue Allemande et des jeunes européens

Gouvernement

Commémoration du Génocide Arménien avec Edouard Philippe et Christophe Castaner

Gouvernement

Déplacement à Berzy-le-Sec auprès des bénévoles de l’Association Rempart

Gouvernement

Réunion avec l’Agence du Service civique

Gouvernement

Lancement de l’App AKI pour la mobilité européenne des jeunes

Gouvernement

[Matinale] Invité d’Elizabeth Martichoux sur RTL

Presse

[Déplacement] A l’ONU pour le Youth2030 Jour 2

Gouvernement

[Déplacement] A l’ONU pour le Youth2030 Jour 1

Gouvernement

Invité de Dimanche en Politique

Presse

[GDN] Restitution des Jeunes du CNVL sur la Transition écologique

Gouvernement